Crédit photo : Thinkstock

1er témoignage : celui de Magalie MICHON qui, après un DUT en alternance avec le Crédit Agricole et une formation continue pour obtenir son Diplôme Supérieur de banque, a été nommée Directrice de secteur. Un parcours « 100% réseau Crédit Agricole » au féminin.

Magalie, dans votre carrière au sein du Crédit Agricole, le fait d’être une femme a-t-il constitué un atout, un frein, ou ni l’un ni l’autre ?

En ce qui me concerne, je pense qu’être une femme a jusqu’à présent été un atout dans ma carrière.

Je suis entrée au Crédit Agricole en 1995, dans une entreprise où les femmes étaient encore peu représentées dans les métiers commerciaux.

Dans les années qui ont suivi mon embauche, l’entreprise a affiché une volonté de donner une chance aux femmes, des rapports d’égalité… De ce fait j’ai profité de belles opportunités, servi d’exemple.

A ce niveau de responsabilité, comment conjuguez-vous vie personnelle et engagement professionnel ?

Effectivement, ce n’est pas toujours un exercice facile !

Crédit photo : Thinkstock

J’ai 2 enfants en bas âge (5 et 8 ans). L’engagement du conjoint doit être très fort. Celui-ci doit accepter « d’inverser » les rôles traditionnels.

Mon conjoint gère souvent le quotidien des enfants, les activités sportives… En tant que mère, il faut également accepter que ses enfants aient une relation privilégiée avec leur père. Il faut trouver un bon équilibre pour toute la famille, savoir dégager du temps le week-end pour compenser le peu de temps consacré à la famille la semaine.

Chez nous, les choix professionnels sont décidés en famille.

Diriez-vous que la banque est « un métier d’hommes » ? Conseilleriez-vous à d’autres femmes de s’engager dans votre métier ?

A mes yeux, la banque n’est pas du tout un métier d’hommes !

Au contraire, il attire beaucoup plus de femmes que d’hommes.

Personnellement, je trouve que la sensibilité féminine est un atout dans ce métier… et d’ailleurs, aujourd’hui, les femmes sont plus naturellement attirées par ce métier que les hommes.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :