Copyright C2RMP / photo P.Y. Duval / Musée des beaux-arts de Dijon

En soutenant la restauration du Retable de Clairvaux, le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne est entré dans le cercle des mécènes du Musée des Beaux-Arts de Dijon.

Ce n’est d’ailleurs pas le seul acteur culturel local que nous soutenons, loin s’en faut.

Le mécénat est avant tout un engagement désintéressé mais conforme à l’esprit mutualiste qui anime le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne : nous n’en attendons pas spécialement de retour, nous sommes simplement fiers de participer à la vie du territoire avec lequel nous travaillons tous les jours.

Nos clients ont également pu participer à cette action à l’occasion d’une soirée de découverte et de visite libre du Musée des Beaux-Arts de Dijon, à l’issue de laquelle ils ont pu assister à un concert privé du Quator Manfred. C’est aussi une manière de promouvoir et de faire vivre, très concrètement, notre patrimoine local.

Copyright : service communication CACB

Evidemment, ces actions contribuent à forger une image d’entreprise citoyenne, mais notre motivation est ailleurs : notre entreprise a à cœur de soutenir des actions culturelles choisies pour leur qualité, leur esprit d’innovation et leur contribution au dynamisme de notre territoire.

Et pour la petite histoire…

Pour le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, ce retable est très symbolique, parce qu’il témoigne des relations historiques et des échanges artistiques entre la Champagne et la Bourgogne.

Datant du début du XVIe siècle (début de la Renaissance), ce retable est particulièrement riche car il comprend cinq panneaux. Cette pièce rare provient probablement de l’Abbaye de Clairvaux et représente (notamment) Saint Bernard.

Le travail de restauration a permis de retrouver la richesse de la peinture initiale (des repeints cachaient en effet les matières originelles).

Le retable retrouvera sa place au Musée des Beaux-Arts de Dijon en 2011.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :