Copyright photo : association l'outil en main du Briennois

Inactifs, les retraités ? Sûrement pas !

Bien au contraire, ils ont souvent à cœur de s’impliquer dans la vie de la cité et de faire œuvre utile en donnant de leur temps et de leur expérience pour de nobles causes.

Un exemple avec l’association « L’outil en main du Briennois« ,  ou comment des artisans aubois à la retraite transmettent bénévolement aux jeunes générations l’amour du métier et l’apprentissage du « geste juste ».

Des histoires humaines exceptionnelles.


L’histoire de l’association « L’outil en main » est née à Troyes, en 1987, à l’initiative de Marie-Pascale RAGUENEAU et d’un groupe d’amis amoureux du patrimoine français, qui ont l’idée de créer des ateliers de rencontre entre les Compagnons du devoir et des adolescents de 9 à 14 ans.

L’association a donc pour but d’initier des adolescents aux métiers manuels, par des gens de métier, artisans ou ouvrier qualifiés, bénévoles, généralement en retraite, avec de vrais outils et au sein de véritables ateliers. Il s’agit donc de partager tout à la fois le plaisir du geste, la connaissance de l’outil, les senteurs des matériaux, des matières et des ingrédients qui font les métiers de l’artisanat.

Copyright photo : association L'outil en main du Briennois

Ce qu’en retire l’adolescent ? Voici le témoignage de Xavier, 16 ans :

« Il y a longtemps, on m’avait offert une boîte sur les minéraux avec une pierre et un burin. Mais je me suis aperçu, en cassant la pierre, que je pouvais lui donner une forme. Alors au lieu de poursuivre mon expérience minéralogique, je me suis mis à travailler cette pierre. Depuis j’ai eu envie de fabriquer des objets avec toutes sortes de matières… le bois par exemple m’a toujours attiré, je n’aime pas le plastique, c’est mort, alors que le bois vit. Grâce aux ateliers d’initiation, j’ai pu entrer dans un véritable atelier, partager la passion d’un grand artisan, toucher et manipuler de vrais outils… LE RÊVE« 

Copyright photo : association L'outil en main du Briennois

Et du côté des artisans en retraite ? Henri Guérinot, 89 ans (dont 60 ans d’expérience comme artisan ébéniste d’art), témoigne :

« Quand j’exerçais ma profession, j’aimais avoir des apprentis, j’avais l’habitude de transmettre mon métier aux jeunes. Ce qui m’a décidé à m’impliquer dans l’association, c’est l’assurance et la joie de donner mon savoir aux enfants. Dès l’âge de 7 ans, je savais que je voulais travailler le bois : je souhaite donner aux enfants cette chance de découvrir un métier très jeune. A cet âge les enfants sont très réceptifs et ils ont besoin d’un maître pour leur enseigner les choses.

J’invite tous mes amis artisans et ouvriers qualifiés à participer et à se lancer avec nous dans cette belle aventure ! L’habileté et l’ardeur des enfants vous étonneront, ils mettent tout leur cœur dans leur ouvrage! Soyez positifs, les enfants sont intéressants et passionnés! On trouve du plaisir à donner quelque chose de soi-même… Entrez dans l’atelier, et laissez-vous surprendre! »

Le succès est immédiat et, rapidement, l’idée se développe et prend même un essor national (Lille, Chartres, Provins, Saint-Etienne…), avec 2 lignes d’action directrices :

  • conserver l’esprit porté par les fondateurs : travailler avec de vraies gens de métier, de vrais outils et de vrais ateliers,
  • tout en aidant les associations existantes à grandir et en soutenant l’implantation de nouveaux ateliers.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contact : outilenmain@wanadoo.fr / www.loutilenmain.asso.fr

Dans le cadre de ses actions mutualistes (initiatives locales), le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne (caisse locale du Nord-est Aubois, dont le siège est situé à Brienne-le-Château) a souhaité contribuer à l’action de L’outil en main du Briennois en apportant une aide financière destinée à l’achat de matériel, pour permettre la création de nouveaux ateliers de menuiserie et mécanique.

Copyright photo : association L'outil en main du Briennois

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :