Ahhhh, les Nuits de Champagne… quel programme ! Quels concerts ! Quelle ambiance ! Et ce Louis Chedid, quel artiste !

Pour cette année, c’est fini, me direz-vous. Certes. Mais voyez-vous, sur ce blog, on aime bien faire durer le plaisir 😉

Nous avons donc décidé de prolonger ces moments d’ivresse -musicale- et de tendresse -artistique- en compagnie de l’une de nos clientes, Marie-France, qui a découvert les coulisses de l’organisation et assisté au concert « La fête à Louis Chedid », mercredi dernier, avec la participation exceptionnelle de Francis Cabrel, Alain Souchon, Bénabar, Sanseverino, Ours, Matthieu Chedid, Jeanne Cherhal, La Grande Sophie, Jérémie Kisling, Albin de la Simone, Pierre Souchon… excusez du peu !

Marie-France vous raconte tout de sa journée exceptionnelle dans la suite de cet article…

Marie-France, en jouant sur notre site, vous avez gagné une journée complète au cœur des Nuits de Champagne : alors, quelles impressions ?…

Écoutez, sincèrement, c’était vraiment une journée formidable :

  • non seulement (avec ma fille) nous avons assisté à un concert sensationnel,
  • mais en plus, tout au long de la journée, nous avons pu visiter des parties habituellement inaccessibles aux spectateurs et nous avons même vu les artistes en répétition : avouez que ce n’est pas donné à tout le monde !

Justement, racontez-nous les coulisses !

En fait, de l’extérieur, on ne se rend absolument pas compte du nombre de personnes qui travaillent pour que tout se passe bien pendant les concerts. C’est vraiment un ballet impressionnant de va-et-vient incessants, une vraie fourmilière !

Par exemple, saviez-vous que des quais complets étaient réservés au déchargement des camions de chaque vedette ? Mathieu Chedid (M), par exemple, arrive avec 4 camions à lui seul, alors vous imaginez !

Toute la journée, nous sommes allés de découvertes en découvertes, un vrai marathon :

  • nous avons tout d’abord été accueillis par les organisateurs, qui nous ont autorisés à visiter les coulisses de l’espace Argence (puis du Cube) : les loges, les bureaux administratifs et d’organisation, on a vraiment vu l’envers du décor !
  • nous avons également assisté aux répétitions d’une chorale de 800 personnes, pour la plupart des bénévoles, venus des 4 coins du monde spécialement pour participer à l’événement. Et 800 personnes qui chantent du Louis Chedid en même temps, je peux vous assurer que c’est un spectacle qui vaut le détour !

  • nous avons ensuite déjeuné dans l’immense cantine des artistes et des organisateurs. C’était amusant de se retrouver assis à côté des deux enfants de Louis Chedid…
  • dans l’après-midi, nous avons eu la chance d’assister aux répétitions de Louis Chedid et de ses amis (son fils Mathieu, Alain Souchon, Francis Cabrel…), et notamment au réglage du son et des balances. On s’est retrouvé à quelques mètres des vedettes, quasiment en tête-à-tête d’ailleurs, puisque la salle était vide… à part nous ! Bon, bien sûr, on est resté discret car il fallait à tout prix éviter de faire du bruit pour ne pas les déconcentrer. Très honnêtement, je n’aurais jamais imaginé que régler le son nécessite autant de dextérité : la guitare un peu plus forte, le synthé un peu moins, c’est vraiment très très pro et minutieux.
  • et bien sûr, nous avons participé à un cocktail réservé aux partenaires : je dois dire qu’entre la qualité des petits fours et le Champagne Devaux qui coulait à flots, nous avons été très gâtés 😉

Un moment préféré ou d’émotion particulière ?

Le soir, le concert en lui-même a vraiment été formidable. Je connaissais déjà certaines chansons de Louis Chedid, mais il nous en a fait découvrir de nouvelles en avant-première et c’est vraiment un merveilleux artiste, que j’écouterai désormais plus souvent et avec des souvenirs plein les oreilles.

L’ambiance, surtout, était inoubliable : on ressentait vraiment l’amitié entre Louis Chedid et les artistes qu’il avait invités, c’était très très fort et chargé en émotions.

Le concert a commencé sur une chanson (en duo) de Louis Chedid et de son fils Mathieu : « Je serai toujours là pour toi« , j’en avais la chair de poule et presque les larmes aux yeux tant ils ont réussi à nous faire vibrer avec eux.

« L’after » (un concert d’un groupe de rock) était très bien aussi.

Alors… partante pour y retourner l’année prochaine ?

Sans aucune hésitation !

C’était ma première participation aux Nuits de Champagne et je peux d’ores et déjà vous assurer que ce ne sera pas la dernière 🙂

_______________________________________________________________________________________________________________

Et le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, dans tout ça ?

Parce que nous sommes une banque mutualiste, nous estimons que notre rôle  est aussi d’apporter notre appui à des initiatives locales et de contribuer à l’animation du territoire sur lequel vivent nos clients. C’est pourquoi, chaque année, nous accordons un soutien financier à des dizaines de manifestations et associations qui participent utilement au dynamisme de la Champagne et de la Bourgogne.
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne est ainsi le partenaire co-fondateur (avec le Champagne Devaux) des Nuits de Champagne, depuis la création de ce festival grand public, il y a 23 ans déjà. Vous avez dit fidélité ?…

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :