L’apprentissage est une formule avec laquelle nous sommes tous gagnants ! Nous, entreprise… car elle nous permet d’anticiper les besoins en recrutement sur l’ensemble de nos quatre départements, de suivre et former nos propres collaborateurs et de leur donner ainsi l’esprit et la culture d’entreprise. Quant à l’intérêt pour nos apprentis ? Je leur laisse la parole, car ce sont ceux qui vivent l’apprentissage qui en parlent le mieux…

La taxe d’apprentissage, enfin une taxe utile ! C’est, je l’espère, ce que vous vous direz après avoir lu le témoignage de Dimitri et Lucie, 2 jeunes étudiants qui ont choisi la formule de l’apprentissage au Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne.

Lucie, apprentie au CACB

Lucie Davet – 21 ans
Originaire de Franche-Comté
Actuellement en Licence pro « Assurance banque finance » à l’Université de Dijon et apprentie sur une mission de conseiller commercial
Lieu d’apprentissage : agence de Mirebeau-sur-Bèze du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne
Parcours : Bac STG option mercatique ; BTS « Négociation et relation client » à Besançon
Durée de l’apprentissage : 1 an (2 semaines de cours à l’université, puis 2  semaines en entreprise)

Dimitri, apprenti au CACB

Dimitri Pascual – 24 ans
Originaire de Lyon
Actuellement étudiant à l’ESC Dijon-Bourgogne et apprenti sur une mission d’analyste risque
Lieu d’apprentissage : siège dijonnais du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne
Parcours : Bac ES (option SES) ; DUT « Gestion des entreprises et des administrations » à l’IUT de Lyon
Durée de l’apprentissage : 19 mois (75% du temps en entreprise, 25% en cours à l’ESC)

Lucie, Dimitri, pouvez-vous chacun nous expliquer en quoi consiste votre apprentissage au sein du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne ?

Pour ma part, j’apprends le métier de conseiller commercial en agence.

Mon apprentissage a commencé en septembre 2010 et pendant les 3 premiers mois, j’ai tout d’abord été intégrée à l’équipe de l’agence de Mirebeau-sur-Bèze et formée à la vie de l’agence : accueil au guichet, participation à des rendez-vous clients avec les conseillers commerciaux, phoning, etc.

Depuis décembre 2010, comme tout se passait bien, j’ai assuré des missions similaires, mais de manière plus autonome : j’ai mené des rendez-vous avec des clients (en binôme avec un conseiller de l’agence, puis seule), j’ai assuré des présentations de produits bancaires de la vie de tous les jours (livrets, cartes de paiement, etc.) et j’ai participé à des réunions et aux rendez-vous importants, comme par exemple l’Assemblée Générale de la Caisse locale de Mirebeau.

Et moi, je suis formé au métier d’analyste risque. Je ne suis donc pas directement en contact avec la clientèle, puisqu’il s’agit d’un poste en « back office » : j’apprends à analyser et à traiter les demandes de financement d’entreprises qui sont transmises au siège par les agences de Bourgogne. Il peut s’agir de situations de reprise ou de création d’entreprise, pour des entreprises déjà clientes du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne ou bien susceptibles de le devenir.

Concrètement : en lien avec les agences qui présentent les demandes de financement pour le compte des clients, je contrôle et j’analyse (globalement et financièrement) les dossiers, puis je présente mes conclusions aux collègues qui ont un pouvoir de décision. C’est vraiment très proche du travail d’un collaborateur classique : on est loin du stage photocopies-café !

Pourquoi avoir choisi de devenir apprentis ?

(Dimitri et Lucie se rejoignent sur les atouts de la formule)

  1. C’est tout d’abord un moyen efficace d’acquérir une expérience professionnelle : non seulement c’est un vrai plus, sur un CV, pour une future recherche d’emploi, mais en outre, c’est une façon de « tester » le métier auquel on se destine. Puisque nous sommes considérés comme des collaborateurs à part entière, nous voyons immédiatement si c’est ce que l’on a envie de faire plus tard, ou bien s’il vaut mieux envisager autre chose.
  2. C’est aussi un moyen de gagner de l’argent : ce n’est pas désagréable de se dire que ses études sont payées et qu’en plus, on gagne un vrai salaire, y compris avec un intéressement 😉 Sincèrement, la rémunération proposée par le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne est très attractive !
  3. C’est par ailleurs une expérience humaine très enrichissante : on gagne vraiment en confiance en soi, parce qu’on a l’occasion de valider concrètement des savoirs théoriques, que l’on nous donne des responsabilités et que l’on est très bien encadrés. On est écouté, les missions sont intéressantes, donc ça donne de l’assurance pour la suite et on gagne en maturité.
  4. Enfin, c’est l’occasion de décrocher un 1er emploi : en effet, il n’est pas rare qu’un contrat de travail soit proposé aux étudiants dont l’apprentissage s’est bien passé.

Honnêtement, que demander de plus ?!? C’est une formule que nous conseillons à tous les étudiants !

Dernière question : pourquoi avoir choisi le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne ?

[Lucie] D’abord, le contact avec la représentante du CACB a été très bon lorsqu’elle est venue présenter l’entreprise à l’Université. C’était une présentation sérieuse, étayée par un diaporama, mais en même temps chaleureuse : ça m’a fait très bonne impression.
Et puis c’est la banque n°1 sur le marché : c’est intéressant de travailler avec les meilleurs !
Ensuite, je me suis renseignée à la fois sur Internet et auprès d’étudiants de la promotion précédente et les retours étaient unanimes : c’est une entreprise qui s’investit réellement auprès de ses apprentis. L’ambiance est excellente et j’ai vraiment le sentiment d’être parfaitement intégrée à l’équipe.

[Dimitri] Moi, je me destine à un métier dans la banque, alors je me suis vraiment attaché à l’intérêt des missions qui me seraient confiées. Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne a été très à l’écoute de mes souhaits et m’a proposé une mission qui correspondait pleinement à mes attentes.
Bon, et puis il ne faut pas s’en cacher : l’aspect rémunération est particulièrement attractif au CACB, ça compte aussi !
Enfin, j’ai apprécié le contact avec les membres de l’équipe : c’est une banque à taille humaine, proche de ses clients et ça se reflète dans l’ambiance de travail. Il y a un vrai esprit de famille, on se sent intégré et pris en considération. Je ne regrette pas une seconde mon choix.

___________________________________________________________________

Quelles perspectives d’évolution de carrière pour les apprentis ?

Au Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, nous accueillons des apprentis depuis septembre 2004. Depuis cette date, 197 étudiants ont suivi cette formation professionnalisante au sein de nos services, en Champagne et en Bourgogne.

De nombreux apprentis ont été recrutés dès la fin de leur apprentissage et certains d’entre eux ont connu de belles évolutions de carrière !

A titre d’exemple, l’un des premiers apprentis (promotion 2004-2005 de l’IUT de Troyes) a récemment été nommé Directeur d’agence délégué à Arcis-sur-Aube.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :