Vous n’y êtes pas.

Eh non, je ne vous parle pas de l’élection présidentielle, ni même de notre président à nous, mais bien de la grande passion française, celle des plus grandes tragédies –Séville 1982 – et des plus belles épopées – juillet 1998 – Je parle bien sûr de… football

Et « le président », dans cette affaire, n’est autre que Laurent Blanc, ex-capitaine des Bleus, champion du Monde et d’Europe, l’homme qui embrassait le crâne du divin chauve, alias Barthez, avant de débuter chaque rencontre.

Laurent Blanc s’apprête à coacher « L’équipe de tous les footballs« , opération soutenue par votre banque, le Crédit Agricole.

Car le foot, avant d’être un monde professionnel, est celui de milliers de passionnés, un sport qui met en avant l’esprit d’équipe, l’engagement, la solidarité…

On a l’entraîneur, il ne manque que les joueurs. Qu’à cela ne tienne.

Notre sélectionneur a fait son office et déjà supervisé, lors d’un tournoi qui s’est déroulé le 10 décembre, un vivier de 90 joueurs pré-selectionnés par les districts et les clubs de toutes les régions de France.

Laurent Blanc en a retenu 17 dans un premier temps, puis 5 via Facebook  courant février. Le groupe des 22 est à présent établi !

 22 v’là Anaïs et Ophélie

Et devinez quoi ? Parmi ces 22, se trouvent deux jeunes et jolies Bourguignonnes :

Anaïs Brahier, défenseur central (comme qui, déjà ?) du Dijon FCO et étudiante kinésithérapeute.
Leader de son équipe, elle prône des valeurs qui nous vont bien, celles de l’équipe, du groupe.

Ophélie Cuynet, deuxième joueuse du DFCO à en faire partie,  a tenté sa chance sur Facebook en envoyant une vidéo qui met en évidence ses talents balle au pied. Les performances techniques d’Ophélie ont vite convaincu l’entraîneur national.

Prêtes à chausser les crampons et à rejoindre Clairefontaine, la Mecque du football française, Anaïs et Ophélie attendent avec impatience de rejoindre le président.

Ce sera en mars, les 17 et 18, pour un week-end qui s’annonce forcément inoubliable en compagnie de 20 autres footballeurs et footballeuses.

Le tout pour une préparation exceptionnelle sous l’œil du « président » avant « le » match de gala qui se disputera fin mars.

Elle ne s’annonce pas belle, « l’équipe de tous les footballs » ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :