Y’a pas qu’la banque dans la vie et ce n’est pas mon collègue François qui vous dira le contraire !

Car si, de 2004 à 2008, François fut Directeur d’une agence bancaire spécialisée dans les crédits immobiliers au Crédit Agricole de Champagne Bourgogne, c’est une autre carrière qu’il décide d’embrasser la même année en tant que Directeur Général d’un club de rugby semi-professionnel.

Retour sur le parcours sans faute de ce mordu du ballon ovale…

Toute une vie de plaquages réussis !

Le rugby ? François est tombé dedans quand il était petit ☺

Né dans une famille de rugbymen, il suit la passion de son père et de son oncle en choisissant ce sport dès son plus jeune âge. Crampons au pied et ballon ovale sous le bras, les efforts finissent par payer : François se hisse jusqu’à la division 2 avec les clubs de Chalon-sur-Saône (71), Dijon (21) et Genlis (21).

Etre hors-jeu ? Pas question ! A 31 ans, François garde les crampons mais enfile la casquette d’entraîneur. Pendant ses 15 années, il s’illustre une fois de plus en entraînant les équipes Senior de Nuits-Saint-Georges et du Stade Dijonnais, classée en Elite 2 (traduction pour les non-initiés : en 2ème division professionnelle).

Essai transformé !

Sa passion pour le rugby, son parcours et son investissement sans limite pour ce sport le conduisent tout droit au sommet. François devient en 2008, Directeur Général du Stade Dijonnais pour un mandat de 2 ans.

Pour se consacrer pleinement à ses nouvelles fonctions, il laisse dans l’armoire son costume de banquier et met entre parenthèses sa carrière professionnelle au Crédit Agricole.

C’est certainement le plus beau drop de sa vie ! François profite de son mandat pour mener à terme plusieurs projets : création d’un terrain synthétique, d’une tribune financée par des fonds privés et publics, d’une filière « apprentis »…

A la 3ème mi-temps, quel est le bilan ?

Depuis 2010, François fait de nouveau pleinement partie de l’équipe du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, où il exerce le métier d’animateur collecte.

Si vous lui demandez ce que le rugby lui a apporté (et continue de lui apporter) au quotidien dans son travail, voilà sa réponse : « Cela m’a permis de développer un sens de l’équipe aigu, garant de l’atteinte d’objectifs, mais aussi de savoir réunir et allier des personnes de différents horizons pour avancer ensemble autour d’un projet commun… ».

Et que la lecture de cet article ne vous donne pas de raison de penser que votre banquier peut subitement vous plaquer ☺

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :