Grâce à nos précédents articles, vous connaissez désormais les changements en cours dans le système de retraite en France, et vous avez sans doute estimé votre âge de départ et le montant de votre future retraite.

Vous vous demandez maintenant, très concrètement, comment améliorer votre retraite ?

Nos conseils dans la suite de ce billet !

Y a-t-il un âge pour préparer sa retraite ?

On me demande régulièrement s’il y a un âge idéal pour préparer sa retraite. Je ne pense pas qu’il y ait d’âge particulier, en revanche voici mes 4 conseils tout au long de votre vie :

  1. Anticipez la préparation de votre retraite : préoccupez-vous de votre retraite le plus tôt possible, car c’est un moyen efficace de minimiser l’effort dans le temps.
  2. Faites évoluer vos placements en fonction des différents stades de votre vie : on ne prépare pas sa retraite de la même manière à 25 ou à 55 ans, c’est évident. Ne serait-ce que parce que dans le 1er cas, l’échéance semble lointaine, alors que dans le second, la retraite devient une préoccupation majeure.
  3. N’oubliez pas de regarder comment évolue la fiscalité : en fonction de sa fiscalisation, tel ou tel placement peut devenir très avantageux ou, au contraire, perdre de l’intérêt. Restez en veille et ne gravez pas vos choix dans le marbre, car il faut parfois savoir s’adapter à une fiscalité qui évolue.
  4. A mon avis, le plus important, c’est d’acquérir dès que possible sa résidence principale. Acheter son logement est en effet un moyen d’éviter le poids du loyer dans votre budget de futur(e) retraité(e), de mettre de l’argent de côté progressivement et sans effort démesuré, de vous mettre à l’abri d’une expulsion et de transmettre un patrimoine à vos proches.

De 20 à 60 ans, comment préparer sa retraite efficacement ?

Vous êtes à plus de 30 ans de votre retraite

La retraite, ce ne sera pas avant 2040 ! Bon, évidemment, à votre âge, ce n’est pas votre préoccupation première et cela passera certainement après les enfants / les vacances / l’achat d’une voiture ☺

Surtout qu’en début de carrière, on gagne un peu moins bien sa vie et l’on n’a pas forcément les moyens de mettre beaucoup d’argent de côté.

A mon avis, à ce stade de votre vie, le meilleur moyen de préparer votre retraite, c’est d’acheter votre résidence principale. L’objectif étant de commencer à vous constituer un patrimoine immobilier pour éviter, lorsque vous serez retraité(e), d’avoir à payer un loyer (une charge qui peut représenter jusqu’à 30% de vos revenus !).

Pour cela, vous pouvez :

  • Emprunter pour acheter votre logement,
  • Utiliser le PEL et le CEL comme solutions pour préparer cet achat (pour constituer votre apport personnel),
  • Ou encore, si vous le pouvez, mettre régulièrement de petites sommes d’argent de côté (ex : Livret d’assurance-vie, à partir de 30 €)

Vous êtes à 15 ans de votre retraite

A ce stade, vous avez certainement reçu les premières estimations de votre retraite. Vos cheveux se sont dressés sur votre tête ? Pas de panique, vous vous trouvez justement dans une période charnière pour la préparation de cette échéance !

Vos revenus sont plus confortables qu’en début de carrière, les enfants ont grandi et ne seront bientôt plus à votre charge, votre prêt immobilier touche peut-être à sa fin… bref, votre capacité d’épargne est ou va devenir plus grande. Vous allez en avoir besoin pour préparer votre retraite ☺

Mes recommandations :

  • Si ce n’est déjà fait, empruntez pour acheter votre résidence principale
  • Si vous êtes propriétaire de votre logement, l’immobilier locatif peut être une bonne solution ! Vous pouvez investir soit en achetant directement un bien que vous louerez pour vous constituer des revenus complémentaires au moment de votre retraite (ou peut-être déciderez-vous d’occuper vous-même ce bien pour vos vieux jours), soit en achetant des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)
  • 3e option : débutez ou renforcez votre épargne pour vous constituer un capital qui vous apportera un revenu d’appoint lors de votre retraite :
    • épargne bancaire classique (PEL, Dépôt à terme, etc.), assurance-vie (pour mettre de l’argent de côté tout en protégeant vos proches d’un accident),
    • vous pouvez également choisir de souscrire un contrat de retraite complémentaire : PERP, Madelin, PERCO…
    • ou encore, vous tourner vers un Plan d’Epargne Entreprise (PEE), un Plan d’Epargne Actions (PEA), etc.

Vous êtes à 5 ans de votre retraite

Bientôt la quille ☺ Votre logement est payé, les enfants sont installés. Vous disposez probablement de moyens pour préparer activement votre retraite. Vous connaissez l’écart entre vos revenus actuels et ceux de votre future retraite. Il faut renforcer votre épargne et la sécuriser.

Toutes les solutions (immobilier locatif, épargne) proposées dans le paragraphe précédent sont toujours d’actualité.

Vous pouvez aussi privilégier :

  • l’assurance vie,
  • les contrats retraite,
  • l’épargne bancaire à moyen terme (Carré vert, obligations…).

En savoir plus

Vous pouvez poursuivre votre réflexion en consultant la page de notre site Internet dédiée à la retraite

Vous pouvez également prendre directement rendez-vous avec un conseiller CACB

Et bien sûr, comme toujours, si vous souhaitez nous poser une question, n’hésitez pas à déposer un commentaire (visible par tous) en utilisant le cadre ci-dessous !

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :