lait et vache - Crédit ThinkstockMieux que le placement en bourse ? Plus sûr que le Loto ou l’Euro Millions ?

La multirisque agricole de Pacifica.

Vous ne me croyez pas ? Et pourtant…

Un de nos assurés décide de se porter acquéreur d’une parcelle destinée à ses vaches afin de produire plus de lait. Nous sommes en 2007 (la date a son importance).

Le compromis est signé mais le vendeur ne veut plus vendre, arguant d’un problème d’autorisation administrative. Il propose un recours amiable.

Notre client refuse et Pacifica l’assiste dans ses démarches juridiques.

La cour d’appel lui donne raison et lui octroie 43 919 € de dommages et intérêts auxquels s’ajoutent 36,44 € d’astreinte par jour de retard (puisque notre client n’a pu produire davantage de lait).

Montant total de l’indemnisation : 70 000 €. Prix de vente de la parcelle : 61 314 €.

vache - Crédit Thinkstock

Elle n’est pas belle, la vie ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :