Le chèque sans provision, vous le connaissez souvent sous le nom imagé de « chèque en bois »

On dit qu’un chèque est « sans provision » lorsque vous émettez un chèque sans vous assurer que son montant est bien disponible sur votre compte. En un mot, vous payez avec de l’argent dont vous ne disposez pas sur votre compte et ça, ce n’est pas bien du tout!!! Car le chèque sera immédiatement rejeté par votre banque avec le motif « sans provision ».

Mais concrètement, est-ce risqué d’émettre un chèque sans provision et comment faire pour régulariser la situation ?

Toutes les explications dans cet article… sans langue de bois !

Que se passe-t-il si je fais un chèque sans provision ?!?

Dès que votre chèque se révèle sans provision, votre banque vous en informe immédiatement.

Le rôle de votre banque est également de vous mettre en garde sur les conséquences d’un chèque sans provision :

  • interdiction bancaire avec une inscription au fichier central des chèques de la Banque de France pendant 5 ans,
  • des frais supplémentaires
  • et la possibilité pour votre banque de réclamer votre carte bancaire ou de revoir votre autorisation de découvert.

En cas de non régularisation dans les délais réglementaires, vous recevrez une lettre d’injonction : cela signifie que vous n’aurez plus le droit d’émettre des chèques à partir de tous vos comptes et dans tous les établissements bancaires où vous disposez d’un chéquier. Vous devrez alors restituer vos chéquiers !

Conseil du jour, bonjour ☺

Crédit: Créatas image.

Dès que votre banque vous informe d’un problème de trésorerie, demandez un entretien avec votre conseiller pour négocier votre situation (moyens de paiement, découverts, …)

Attention, dans le cadre d’un compte joint, le co-titulaire est également interdit bancaire pour l’émission d’un chèque sans provision non-régularisé.

Bon, et maintenant que vous avez émis un chèque sans provision… comment régulariser votre situation ?!?

Cas n°1 : vous pouvez déposer la somme en question sur votre compte et demander que le chèque soit de nouveau présenté (blocage de provision).

Cas n°2 : vous pouvez régler la somme directement au bénéficiaire (par le mode de paiement que vous souhaitez) et remettre le chèque à l’origine du litige directement à votre banque. Ce chèque est la preuve que la somme a été réglée.

Dans les deux cas, votre banque informera la Banque de France du règlement de votre chèque émis sans provision et votre situation sera régularisée auprès de la Banque de France (Fichier Central des Chèques). Attention, cela ne veut pas dire que votre banque vous remettra un nouveau chéquier !

Bref, vous l’avez compris, émettre un chèque ne doit pas être fait à la légère, c’est-à-dire sans avoir vérifié, au préalable, que votre compte était bien approvisionné.

Le moyen le plus simple d’éviter les désagréments d’un chèque sans provision étant bien sûr de tenir vos comptes scrupuleusement à jour ☺

Vous avez des questions à propos des chèques sans provision ? Vous pouvez nous en faire part en déposant un commentaire (visible par tous) dans le cadre ci-dessous.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :