(Crédit Photo : Thinkstock)

(Crédit Photo : Thinkstock)

Si vous envisagez d’acheter votre résidence principale, vous allez sans doute faire appel à une banque et demander un crédit immobilier.

Vous avez raison : les taux de crédit sont particulièrement bas actuellement, c’est le moment d’en profiter !

Mais avant de vous engager, il est important de bien mûrir votre projet, l’achat d’une résidence principale représente en effet un gros investissement.

Voici nos 3 conseils pour faciliter vos démarches en vue de l’obtention d’un prêt.

Conseil n°1 : épargnez préalablement pour vous constituer un apport personnel

C’est le budget mis de côté en vue de votre projet, qui va permettre de déterminer votre « pouvoir d’achat immobilier », que l’on calcule en additionnant l’apport et la capacité d’emprunt permise par vos revenus.

(Crédit Photo : Thinkstock)

(Crédit Photo : Thinkstock)

Pourquoi est-ce important ?

Pour au moins deux raisons :

  • D’abord, parce qu’il est d’usage que le remboursement d’un crédit ne dépasse pas 30% des revenus : donc plus vous serez capable d’apporter une partie de la somme nécessaire à l’achat de votre bien immobilier, moins vos remboursements mensuels seront par la suite élevés.
  • Par ailleurs, c’est important parce que cela donne à votre banque l’image d’un client sérieux, notamment si vous avez été capable de mettre de l’argent de côté chaque mois en vue de ce projet.

On a coutume de dire que l’apport personnel doit représenter au moins 10% de la dépense.

 

Conseil n°2 : ne soyez pas à découvert dans les mois qui précèdent votre demande de crédit immobilier

Pour constituer votre dossier de demande de crédit, une banque vous demandera vos derniers bulletins de salaire ainsi que vos extraits de comptes sur une période de 3 mois au moins.

C’est évidemment indispensable pour juger de votre capacité de remboursement du futur prêt et pour adapter le montant des mensualités.

Le banquier sera aussi plus enclin à vous accorder un prêt s’il constate une gestion saine de vos comptes et un respect des limites autorisées.

 

Conseil n°3 : acceptez de devenir client de la banque que vous sollicitez (si vous ne l’êtes pas déjà)

Enfin, cela paraît évident : la banque qui vous accordera un prêt vous demandera de domicilier vos salaires chez elle, sur le compte bancaire que vous allez ouvrir pour ce prêt.

Conseil Bonus


: restez fidèle à ce blog !

Eh oui, nous profitons ponctuellement de ce blog pour vous faire connaître nos « bons plans » en matière de crédits, et notamment de crédits immobiliers.

C’est le moment de vous abonner à la newsletter de notre blog pour ne rater aucun article ☺

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :