VignetteSi vous avez un ado, j’imagine que l’info ne vous a pas échappé (car dans le cas contraire, votre « mini-moi » n’aura certainement pas manqué de vous le rabâcher, encore et encore ☺) ► l’âge légal pour commencer la conduite accompagnée a été rabaissé et, depuis quelques mois, sous certaines conditions, c’est dès 15 ans que votre enfant a le droit de prendre le volant.

« Hou là, mais c’est dangereux et ça va me coûter un œil, cette histoire ! » avez-vous peut-être répondu à votre enfant qui se voyait déjà au volant de Titine.

Eh bien… détrompez-vous ! On fait le point dans la suite de ce billet.

Qui a le droit de conduire dès 15 ans avec un accompagnateur ?

Commençons par le commencement : à quelles conditions votre ado peut-il prendre le volant ?

Pour s’inscrire à l’Apprentissage anticipé de la conduite en école de conduite, je rappelle tout d’abord qu’il faut :

  • • être âgé de 15 ans ou plus ;
  • • avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.

Par ailleurs, pour commencer la conduite accompagnée, il faut :

  • • avoir réussi le code de la route ;
  • • avoir suivi une formation pratique de 20 heures minimum avec un enseignant de l’école de conduite ;
  • • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.

Quant à l’accompagnateur, il doit :

  • • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins 5 ans sans interruption ;
  • • avoir obtenu l’accord de son assureur ;
  • • être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite.

Bon à savoir : il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

 

OK. Mais concrètement, quels sont les avantages de l’apprentissage anticipé de la conduite  ?

Eh bien, ils sont nombreux, mais pour résumer je dirais qu’il s’agit à la fois d’avantages en termes de sécurité… et en termes financiers :

  1. 1. votre enfant dispose de 3 ans (au lieu de 2) pour acquérir l’expérience de la conduite avec vous avant de passer son permis de conduire ;
  2. 2. votre enfant augmentera sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel ;
  3. 3. et pour les clients des assurances Pacifica, il y a de surcroît un autre avantage financier : l’assurance auto coûtera moins cher !

 

Une assurance moins chère ? Eh oui !

Chez Pacifica, nous savons qu’un adolescent qui passe par le système de la conduite accompagnée rencontrera moins de risques d’accidents.

C’est pourquoi nous avons décidé d’encourager les familles qui choisissent ce dispositif, en leur accordant des avantages particulièrement intéressants :

  • • un jeune conducteur en conduite accompagnée sera déclaré ou mentionné sur le contrat des parents (voiture de l’un de ses deux parents, ou des deux) sans surprime (gratuitement, donc) ;
  • • à l’issue de cette conduite accompagnée avec le permis en poche, la surprime jeune conducteur sera limitée jusqu’à la moitié d’une surprime jeune conducteur « standard » (celui qui n’aurait pas effectué de conduite accompagnée) ;
  • • A l’issue de la première année de conduite sur un véhicule assuré à son nom sans accident :
    • la surprime disparaîtra ;
    • son bonus ou CRM (Coefficient de Réduction-Majoration) passera d’un coefficient 100% à 95%.
    • Il bénéficiera d’un Avantage Bon Conducteur sur le tarif de 5% et de 5% en plus s’il a suivi le stage post permis gratuit (soit au global 10%)

 

Envie d’en savoir plus pour y réfléchir ?

Comme toujours, vous disposez de 2 possibilités :

Et bien sûr, si vous avez une question susceptible de concerner d’autres lecteurs de notre blog, n’hésitez pas à la poser en déposant un commentaire ci-dessous !

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :