VignetteEh oui, Sidonie-Gabrielle Colette, dite « Colette », est née le 28 janvier 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne) !

Et elle a fait de sa maison d’enfance un personnage essentiel de son œuvre.

Alors quand la Société des amis de Colette a décidé de racheter cette maison et d’y réaliser des travaux de rénovation et de transformation pour y accueillir un centre d’études dédié à cette immense figure de la littérature française, la Fondation « Agir en Champagne-Bourgogne » ne pouvait que soutenir financièrement le projet…

Un Centre d’études pour revivre l’œuvre de Colette

Colette est née à Saint-Sauveur-en-Puisaye et y a passé ses dix-huit premières années.

C’est dans cette maison natale, entre ses murs, dans ses jardins, que Colette a acquis, auprès de sa mère, Sido, sa connaissance des plantes et des bêtes, l’attention aiguë à tout ce qui veut vivre, l’amour de la liberté et cet art de percevoir le monde à travers tous les sens qui deviendront les marques d’un style unique dans toute l’histoire de la littérature.

De Claudine à l’école (1900) à Ces Dames anciennes (1954) en passant par La maison de Claudine (1922) et Sido (1930), Colette a fait de sa maison d’enfance un personnage essentiel de son œuvre.

La maison natale de Colette a été inscrite, avec ses jardins, aux Monuments historiques le 8 juin 2011 et labellisée Maison des Illustres en 2012. Elle a été acquise en septembre 2011 grâce à la mobilisation de la Société des amis de Colette et du fonds de dotation « La Maison de Colette ».

L’objectif de cette acquisition est de restaurer et d’aménager la maison natale de Colette et ses jardins afin d’accueillir un Centre d’études dédié à cette femme de lettres hors du commun. Cette maison d’écrivain deviendra ainsi un lieu vivant et une invitation à la lecture pour tous (installation des archives, création d’espaces d’accueil et d’activités culturelles, reconstitution de l’intérieur de la maison et des jardins…).

20 000 € pour restaurer et transformer la maison natale de Colette

Considérant que cette action contribue indéniablement à la valorisation du patrimoine culturel et touristique de l’Yonne, la Fondation AGIR en Champagne-Bourgogne et la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France ont décidé d’apporter leur soutien à la restauration et de l’aménagement de la maison natale de Colette.

Une subvention globale de 20 000 € a été attribuée, dont 50% financés par la Fondation « Agir en Champagne-Bourgogne ».

Anim

Une remise de chèque a eu lieu il y a quelques jours, en présence de Noëlle DAUTZENBERG, Déléguée Générale de la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France, Vincent DELATTE, Président du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne et de la Fondation « Agir en Champagne-Bourgogne », Bernard MOISSETTE, Vice-Président de la Caisse régionale, Henri RAGON, Vice-Président de la Caisse locale de Saint-Sauveur et de Frédéric MAGET, Directeur de l’association La Maison de Colette.

La journée s’est conclue pas une visite passionnante de la maison de Colette (encore en travaux) et de ses jardins, que nous ne pouvons que vous recommander d’aller visiter à votre tour !

Une Fondation, pour quoi faire ???

Créée en février 2013, la Fondation « Agir en Champagne-Bourgogne » a pour but de favoriser des projets d’intérêt collectif au profit du développement des départements de l’Aube, la Côte-d’Or, la Haute-Marne et l’Yonne dans des domaines divers : éducatif, socioculturel, environnement naturel, langue et connaissances scientifiques.

La Fondation dispose de fonds provenant notamment des versements issus de la démarche Cartes sociétaires du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne. A chaque utilisation de cette carte de paiement, 1 centime d’€uro est versé par la Caisse régionale sur un fonds mutualiste destiné à soutenir les projets locaux.

Depuis la création de la Fondation, 103 projets ont été soutenus pour un montant total de 267 000 €.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :