VignetteSavez-vous que nous consacrons plus de 40 % de notre temps… à nous alimenter ?

Et que 30% des Français considèrent que la gastronomie est l’un des plus grands plaisirs de la vie ?

Pas étonnant, dans ces conditions, que 250 participants enthousiastes et motivés aient participé au lancement, il y a quelques jours, de la candidature FoodTech Dijon BFC !

Vous avez dit « FoodTech Dijon BFC » ???

Conservation, conditionnement, transformation… Le secteur de l’agro-alimentaire s’appuie chaque jour davantage sur les avancées scientifiques et sur les nouvelles technologies pour nous proposer une alimentation saine, variée et équilibrée.

En Bourgogne et en Franche-Comté, de très nombreux acteurs publics et privés sont concernés : chercheurs, coopératives agricoles, start-ups, acteurs publics, PME ou entreprises mondiales, de la fourche à la fourchette, tous interviennent dans les différentes étapes du processus ! Donner un élan collectif et fédérer ces savoir-faire devenaient indispensable.

Dans une région réputée pour sa gastronomie et pour sa capacité à innover dans le domaine de l’alimentation, la candidature FoodTech Dijon BFC s’est ainsi donné pour mission d’accélérer le développement de startups et de mobiliser des talents.

Image

250 acteurs locaux mobilisés pour le lancement du FoodTech Dijon BFC

Le 16 mars dernier, ils étaient tous présents à l’Université de Bourgogne pour matérialiser leur soutien au projet : startups, entrepreneurs, mentors, acteurs publics et représentants des collectivités sont ainsi intervenus sur leur engagement et leur volonté de faire de Dijon et de la Bourgogne Franche-Comté un territoire d’innovation, d’entrepreneuriat, un hub d’excellence de la FoodTech au niveau national et international.

 

Objectif labellisation FrenchTech !

L’enjeu ? Se placer au cœur de cette révolution via la valorisation de notre potentiel de recherche, le développement de start-ups et de nouvelles dynamiques d’innovation.

Le prochain objectif est bien sûr d’obtenir la labellisation FrenchTech (une candidature sera déposée auprès du gouvernement dès le 11 avril). Objectif 2020 affiché : multiplier par 4 le nombre d’entrepreneurs et startups !

Vous souhaitez vous aussi soutenir et participer à ce mouvement ? Inscrivez-vous ici !

 

Et le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, dans tout ça ??

Parce que nous sommes une banque mutualiste, nous estimons que notre rôle est aussi d’apporter notre appui à des initiatives locales et de contribuer à l’animation du territoire sur lequel vivent nos clients.

A travers le soutien financier apporté au mouvement FoodTech Dijon BFC, le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne est ainsi  fier d’aider les créateurs d’entreprise et de favoriser la création d’entreprises innovantes.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :