Angry woman and man yelling at each other.Avec votre conjoint ou concubin(e), vous avez décidé de vous séparer et maintenant, vous vous demandez comment les choses vont se passer vis-à-vis de votre banque et/ou de votre compagnie d’assurance ?

Voici quelques conseils utiles pour bien engager vos démarches !

Bien évidemment, de très nombreux cas de figure existent et j’aborderai ici les plus fréquents.

Si vous avez un compte-joint

Le compte-joint est un choix très répandu lorsqu’on vit en couple.

Le fermer est souvent la première chose à laquelle on pense lorsqu’on se sépare. Mais attention, ce n’est pas toujours la meilleure solution, au moins à très court terme, car des prélèvements ou échéances en cours risquent de poser problème.

  • • Vous souhaitez vous retirer du compte-joint ? C’est tout à fait possible et cela ne nécessite pas obligatoirement l’accord de votre co-titulaire… mais dans les faits, c’est beaucoup plus simple lorsque les deux co-titulaires sont d’accord ! Vous devez remplir une «demande de retrait de compte- joint», disponible auprès de votre conseiller. Dans le cas où l’autre co-titulaire accepte le retrait, il est préférable de lui faire remplir une «lettre d’acceptation». En pratique, n’oubliez pas qu’il vous faudra restituer les moyens de paiement associés au compte-joint.
  • • Vous souhaitez exclure l’autre co-titulaire du compte joint ? C’est impossible : seul chaque co-titulaire peut demander à se retirer d’un compte-joint.
  • • Vous souhaitez ouvrir un compte individuel ? Cela peut se faire très vite, surtout si vous ouvrez ce nouveau compte au Crédit Agricole.

 

Vous remboursez un crédit en commun

Il est important de rappeler que le retrait du compte support d’un prêt en commun n’entraîne pas la désolidarisation de ce prêt. Autrement dit, si vous vous retirez du compte, vous restez solidairement tenus au paiement des échéances jusqu’au complet remboursement du crédit.

Cela est valable pour tous vos crédits, quelle qu’en soit la nature.

 

Et d’une manière plus générale

  • • N’oubliez pas d’effectuer les modifications de domiciliation de vos salaires, prélèvements… à la fois auprès de votre banque et de tout autre organisme concerné.
  • • Veillez aussi à bien mettre à jour votre situation juridique et administrative (changement d’adresse…).
  • • Enfin, je vous conseille de vérifier attentivement la cohérence des services et contrats souscrits, comme par exemple :
    • – la mise à jour des contrats d’assurance (souscripteurs et assurés, comptes de prélèvements),
    • – le devenir des crédits (immobilier ou à la consommation) souscrits en commun,
    • – l’annulation des éventuelles procurations sur vos comptes bancaires ou d’épargne,
    • – ou encore, la mise à jour des clauses bénéficiaires des contrats « Assurance vie » et « Prévoyance ».

 

Au Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, une équipe est spécifiquement chargée de vous accompagner en cas de séparation ou divorce !

Afin de vous accompagner au mieux en cas de séparation ou de divorce, le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne a mis en place une équipe dédiée pour vous aider dans vos démarches bancaires et assurances.

N’hésitez pas à contacter votre conseiller le plus proche : il vous communiquera toutes les informations dont vous avez besoin !

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :