VignetteEn novembre, nous sommes nombreux à aller fleurir les tombes de nos proches… Difficile de ne pas penser à un sujet un peu tabou : notre propre fin de vie !

Bien que la question soit sensible, chaque année et pour de multiples raisons, vous êtes de plus en plus nombreux à anticiper la préparation de vos obsèques.

Si tel est votre souhait, voici quelques conseils pour vous accompagner dans votre démarche !

Pourquoi souhaiter préparer de son vivant ses obsèques ?

De multiples raisons peuvent vous conduire à anticiper, de votre vivant, l’organisation de vos obsèques :

  • • Parce que le moment venu, vous souhaitez décharger vos proches de ces lourdes et douloureuses formalités administratives et organisationnelles,
  • • Pour être sûr(e) de faire respecter vos dernières volontés, pour assurer une cérémonie parfaitement conforme à vos souhaits,
  • • Pour que votre famille ne soit pas prise au dépourvu en dernière minute, ou même démunie car dans l’ignorance de vos désirs précis en la matière,
  • • Pour vous faire conseiller au mieux par des experts dédiés,
  • • Pour soulager vos proches en garantissant le financement de vos obsèques, etc.

 

Comment anticiper l’organisation de ses obsèques ?

Concernant la préparation de vos funérailles, voici quelques exemples de questions auxquelles vous pouvez dès à présent commencer à réfléchir :

  • • Envisagez-vous l’inhumation ou la crémation ? (rappel : si vous n’avez pas fait connaître un choix écrit, c’est l’inhumation qui sera choisie par défaut)
  • • Si vous optez pour la crémation, qu’envisagez-vous pour vos cendres ? Sachez que sans précision de votre part, l’urne contenant les cendres sera systématiquement placée au cimetière. Autre possibilité : sur demande spécifique, il est possible de confier l’urne à un membre de votre famille ou à un proche. Enfin, vos cendres peuvent aussi être dispersées dans des endroits biens précis (si et seulement s’ils sont autorisés par la loi).
  • • Où souhaitez-vous être enterré(e) ? Dans votre commune de résidence ? Dans un caveau familial éventuellement situé dans une autre commune ? Ailleurs ?
  • • Quelle durée de concession envisagez-vous : 5 à 15 ans ? 30 ou 50 ans ? Perpétuelle ? (attention, les tarifs sont généralement complexes et très différents d’une durée à l’autre, mais aussi d’un cimetière à l’autre)
  • • Quel budget pouvez-vous consacrer à vos funérailles ?
  • • Bien d’autres questions matérielles peuvent également être réglées en amont : type de cérémonie, faire-part, etc.

 

Avec qui organiser la préparation des funérailles ? Qui peut vous conseiller ?

Pour préparer vos obsèques, savez-vous que vous pouvez vous faire assister d’experts funéraires indépendants, dont c’est le métier ?

Ils vous guideront dans vos démarches, vous aideront à ne rien oublier et pourront aussi, si vous le souhaitez, vous accompagner dans le choix des prestataires ou faire enregistrer par écrit vos volontés pour garantir un déroulement conforme à vos souhaits.

 

Comment financer vos obsèques ?

Là encore, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • • Mettre de l’argent de côté dans cette optique spécifique (le coût moyen de funérailles, en France, s’élève à 4 ou 5000 €) ; mais ayez conscience que cette solution présente l’inconvénient de ne pas garantir l’utilisation de cette somme pour votre décès.
  • • Souscrire une assurance qui garantit à la fois votre capital, l’organisation de la cérémonie et vos volontés.

Préparez sereinement vos obsèques avec le Crédit Agricole !

Avec notre offre Tranquillité Obsèques, composée d’un contrat de financement et d’un contrat (optionnel) d’assistance :

  • • Vous choisissez un capital pour le financement de vos obsèques
  • • Et vous disposez de services d’assistance pour vous conseiller et soulager vos proches.

Pour en savoir plus ou vous faire conseiller, n’hésitez pas à contacter le Conseiller Crédit Agricole Champagne-Bourgogne de l’agence la plus proche de vous !

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :