Vous envisagez l’achat d’une voiture (personnelle ou professionnelle) neuve ?

Pensez à vérifier son taux de CO2 : cela vous permet peut-être de bénéficier d’un bonus écologique !

Attention, si votre voiture est considérée comme polluante, vous devrez en revanche vous acquitter d’un malus écologique.

On vous explique tout dans la suite de cet article !

Qui peut bénéficier d’un bonus écologique ?
Qui devra payer un malus écologique ?

Le bonus écologique est une mesure décidée par l’Etat qui permet de récompenser financièrement l’achat, ou la location de longue durée (plus de deux ans), d’un véhicule neuf émettant un faible taux de CO2.

2 cas de figure :

A contrario, si votre nouveau véhicule émet plus de 126 grammes de CO2 par kilomètre, vous devrez vous acquitter d’un malus écologique, dont le montant est progressif et peut varier de 50 à 10 000 €. Ce malus est destiné à financer l’acquisition de véhicules vertueux, notamment électriques, ainsi que le renouvellement des véhicules diesel anciens.

Pour en savoir plus et connaître les barèmes des bonus et malus écologiques appliqués en 2017, cliquez ici

 

Nouveauté 2017

Sachez que depuis cette année, un nouveau bonus est instauré pour les véhicules à 2 ou 3 roues et les quadricycles électriques.

 

Vous êtes un professionnel et vous investissez dans un nouveau véhicule propre ?

Si vous envisagez l’achat d’un nouveau véhicule professionnel, pensez aussi au crédit-bail pour votre financement !

Plus d’infos sur les avantages du crédit-bail ici

 

Cet article vous a été utile ?

Alors n’hésitez pas à le diffuser largement autour de vous, par e-mail ou sur les réseaux sociaux ! Vous rendrez certainement service à de nombreuses personnes qui ne connaissent pas encore ce dispositif !

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :