Vous vous demandez sous quelle forme acquérir le véhicule ou matériel agricole dont vous avez besoin ?

L’achat coûte cher au départ et n’est pas toujours rentable, car la valeur de votre matériel va se déprécier avec le temps… sans compter le budget à prévoir pour les réparations et l’entretien.

La location peut être avantageuse, mais il arrive :

  • • que l’on souhaite racheter le véhicule ou le matériel en fin de période de location (ce qui n’est pas possible),
  • • ou encore, que l’on ait besoin de moduler les échéances, par exemple en payant par trimestre et non mensuellement.

Savez-vous qu’il existe une possibilité intermédiaire pour financer votre matériel agricole, à mi-chemin entre achat et location ?

Qu’est-ce que le crédit-bail ?

Le crédit-bail est une formule qui rencontre de plus en plus de succès chez les professionnels, notamment agricoles, lorsqu’ils ont besoin de s’équiper en matériel, parce qu’elle cumule les avantages de l’achat et ceux de la location.

Le crédit-bail permet d’utiliser librement un matériel contre le versement de loyers. Il n’y a pas beaucoup de différence avec une location de matériel classique, si ce n’est, par exemple, que vous pourrez acquérir votre matériel en fin de contrat pour une valeur déterminée dès l’origine : c’est ce qui s’appelle « l’option d’achat ».

Bon à savoir : la majorité des biens d’équipement à usage professionnel sont susceptibles d’être financés en crédit-bail. Toutefois, la qualité du matériel et sa valeur à la revente sont des éléments importants lors de l’étude du financement.

 

Dans quels cas le crédit-bail est-il intéressant ?

Le crédit-bail est particulièrement intéressant dans les cas de figure suivants :

  • • Vous souhaitez préserver votre capacité d’emprunt. En effet, le matériel financé par un crédit-bail n’entre pas dans les immobilisations inscrites à votre bilan. Les montants imputables sont déclarés dans les charges, ce qui permet de les déduire du résultat imposable et d’amortir plus rapidement l’investissement.
  • • Vous souhaitez pouvoir choisir la périodicité de vos loyers : au mois, au trimestre… parce que votre chiffre d’affaires varie sensiblement d’un mois sur l’autre et que vos rentrées d’argent sont irrégulières ou saisonnières. Avec le crédit-bail, c’est possible !
  • • Vous ne disposez d’aucune liquidité pour financer votre matériel. Le crédit-bail couvre jusqu’à 100 % du montant TTC de votre investissement. Avantage supplémentaire : le paiement de la TVA est étalé.
  • • Vous disposez de liquidités pour financer votre matériel, par exemple parce que vous venez de revendre votre ancien matériel. Si vous le souhaitez, le crédit-bail vous permet de verser un premier loyer majoré, puis d’opter pour des versements dégressifs. Le loyer majoré permet aussi de compenser une éventuelle plus-value lors de la revente d’un ancien matériel
  • • Vous avez besoin d’un matériel performant, neuf ou d’occasion (sous conditions) et facilement renouvelable.
  • • Vous souhaitez assurer votre matériel. Sachez que des assurances spécifiques protègent les équipements financés en leasing pendant la durée du contrat.

 

Ce qu’il faut savoir concernant le crédit-bail

  • • Pendant toute la durée du contrat, le matériel reste la propriété de l’établissement financier qui vous a proposé le crédit-bail. Je rappelle que vous pouvez bien sûr en devenir propriétaire en fin de contrat, si vous levez l’option d’achat. Dans l’intervalle, vous avez à la fois l’usage et la responsabilité du matériel acquis en crédit-bail, comme si vous en étiez le propriétaire.
  • • Le crédit-bail n’est pas plus cher qu’un crédit classique : il est simplement différent, car il présente des spécificités comptables et fiscales qu’il convient de prendre en compte dans le coût du financement.
  • • En règle générale, la durée de votre crédit-bail ne peut pas être modifiée. Toutefois, si vous souhaitez changer de matériel avant la fin de votre crédit-bail et mettre en place un       nouveau contrat, il est possible de demander une proposition de sortie anticipée à l’établissement qui finance votre crédit-bail.

 

Cet article vous a intéressé et vous souhaitez en savoir plus sur le crédit-bail ?

N’hésitez pas à :

Vous pouvez également demander ici à être rappelé(e) par l’un de nos conseillers au numéro de téléphone de votre choix.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :