Plus fooooort !!!

Si vous-même (ou vos enfants) ne pouvez pas vous passer de musique, si vous êtes musicien ou si vous assistez régulièrement à des concerts ou à des festivals, ou encore si vous vivez ou exercez un métier dans un environnement bruyant, vous avez peut-être tendance, sans toujours en avoir conscience, à augmenter le volume…

Prudence : voici nos conseils pour protéger votre capital auditif !

Pardon, vous pouvez répéter ?

La saviez-vous ? Les milliers de cellules ultra-sensibles de nos oreilles composent notre « capital auditif ». Dès que nous sommes exposés à un niveau sonore trop élevé et/ou à un bruit prolongé, ces cellules sont endommagées, voire détruites de façon irrémédiable.

Cela peut par exemple se produire ponctuellement (lors d’une soirée ou d’un concert, pendant des travaux…) ou régulièrement (si vous vivez ou travaillez dans un environnement bruyant).

 

Comment se prémunir des risques auditifs ?

Si vous assistez ponctuellement à des concerts ou festivals, n’hésitez pas à utiliser les bouchons d’oreilles qui vous sont généralement remis par les organisateurs. Ils sont standards mais efficaces le temps d’une soirée. Attention, si vous emmenez vos enfants avec vous, soyez encore plus vigilants : non seulement nous vous recommandons de prévoir des bouchons d’oreilles spécialement adaptés à leur âge, mais il est également impératif de les éloigner des enceintes et de prévoir des pauses de 10 minutes au calme, au moins une fois par heure.

En revanche, si vous êtes musiciens ou si vous assistez régulièrement à des événements musicaux, vous avez sans doute intérêt à investir dans des bouchons personnalisés, moulés à la forme de votre canal auditif et correspondant à vos besoins en termes d’atténuation. Ces produits faits sur mesure, lavables et réutilisables, offrent une excellente qualité d’écoute tout en protégeant vos oreilles des ondes toxiques. Installez-les avant le début du concert et retirez-les ensuite dans un endroit calme pour ne pas exposer brutalement vos oreilles à un volume sonore élevé.

Enfin, si vous avez besoin de vous couper totalement du bruit, par exemple pour bricoler, pendant un loisir (ex : tir, ball-trap…), en voyage (avion, train…), ou pour vous protéger d’un bruit récurrent à votre domicile, sachez qu’il existe des casques anti-bruit spécialement étudiés. Certains parviennent même à dormir avec !

 

Quels sont les symptômes qui doivent vous alerter ?

Prenez vos oreilles au sérieux !

Si, après une exposition au bruit, vous ressentez des acouphènes (bourdonnement, sifflements…), vous souffrez peut-être de troubles auditifs qui justifient la consultation d’un spécialiste.

C’est encore plus vrai si vous êtes devenu(e) intolérant(e) au moindre bruit, ce qui s’appelle l’hyperacousie.

Faute de quoi, une surdité partielle ou totale peut apparaître, qu’il convient, là encore, de prendre en charge immédiatement.

 

Au Crédit Agricole, on pense aussi à votre santé !

C’est l’occasion de vous rappeler qu’au Crédit Agricole, nous sommes attentifs à votre santé : mieux vaut prévenir que guérir !

N’oubliez pas qu’en cas de problème, il est important d’être bien couverts. Et de ce côté-là, franchement, on assure (ce n’est pas nous qui le disons !)

Si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à consulter ici nos différentes formules d’assurance de personnes.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :