Si la fin d’année est souvent synonyme de célébrations, avec les fêtes de Noël et le réveillon, il s’agit aussi d’une période hivernale bien rude pour l’organisme. Le froid constitue la principale cause de maladie, mais n’est pourtant pas la seule raison des petits problèmes de saison. Afin de ne pas rater les moments en famille et avec vos proches, découvrez nos conseils pour garder la santé pendant les fêtes.

Avant toute chose, anticiper les problèmes

Cela peut tomber sous le sens, mais il est parfois difficile de mettre en application des pratiques toutes simples pour éviter d’attraper un rhume. Pensez alors à vous couvrir lorsque vous sortez, même cinq minutes, afin d’éviter de vous exposer à des changements de température trop violents (lorsque vous promenez votre chien par exemple).

À la maison, n’hésitez pas à aérer les pièces, notamment les chambres, une dizaine de minutes par jour, pour renouveler l’air et ainsi éviter la propagation des moisissures. L’idéal est de créer un courant d’air en ouvrant deux pièces différentes si cela vous est possible, tout en restant dans une autre pièce pendant ce temps.

Bon à savoir

Il est inutile de surchauffer votre logement. Au-delà des économies d’énergie que vous en retirerez, vous vivrez dans un cadre tempéré, ni trop chaud, ni trop froid. Cela vous permettra, encore une fois, de limiter l’impact des changements de température lorsque vous sortirez de chez vous et de vous exposer à un rhume.

Soyez cohérent avec votre alimentation

En hiver, certains aliments sont plus indiqués que d’autres pour renforcer votre système immunitaire et prévenir ou combattre les maladies. L’on parle ici de macronutriments, contenus dans la plupart des vos plats :

  • – La vitamine A : elle stimule notamment la production d’anticorps. Vous la retrouvez dans les carottes, les épinards crus ou les potirons, citrouilles et potimarrons.
    – La vitamine C et le fer : incontournable au quotidien, la vitamine C participe à l’absorption du fer, lequel permet d’éviter la fatigue en vous donnant de l’énergie. La vitamine C est présente naturellement dans les poivrons crus, les choux crus, les oranges pressées ou les fruits rouges frais. Le fer est quant à lui un élément des épinards cuits, du pain complet, du muesli ou du bœuf rôti.
    – La vitamine D : cette molécule sert notamment au développement des lymphocytes T, un type de globules blancs intégrés au système immunitaire, mais aide aussi à la fixation du calcium pour une bonne constitution osseuse. Vous la retrouvez évidemment dans les poissons comme le maquereau, le saumon cuit, le hareng fumé ou l’huile de foie de morue, mais également dans les œufs pochés et les champignons.
    – Le cuivre : très utile pour combattre les microbes, le cuivre est une composante du hareng mariné, du pain de mie aux céréales, des noisettes ou du chocolat noir à 70 %.
    – Le zinc : ingrédient nécessaire aux cellules immunitaires, il se retrouve dans le pain de seigle, les steaks hachés ou du bœuf braisé.

 

Notre conseil

S’il est compliqué de se priver pendant les repas de fêtes, essayez de ne pas abuser des bonnes choses pendant les autres repas (notamment les lendemains). Une soupe viendra par exemple combler votre appétit en provoquant un effet de satiété rapide, en plus d’une sensation de plaisir grâce à un plat chaud et savoureux.

Pensez à faire de l’exercice !

Bien que l’été soit passé et que l’hiver suppose bien souvent une période de confort plutôt que de diète, ne négligez pas votre activité physique. Pour éviter de devoir sortir dans le froid, privilégiez les efforts à l’intérieur, en salle de sport ou chez vous.

Le yoga ashtanga fait partie des disciplines ne nécessitant aucune installation spécifique, que vous pouvez pratiquer simplement chez vous. Très répandue en Occident, cette activité repose sur l’exécution de postures définies, réparties en six catégories précises. Relativement éprouvante, cette occupation vous permettra néanmoins de passer quelques dizaines de minutes par jour à vous dépenser, tout en vous relaxant, une disposition réellement bénéfique pour éliminer le stress de fin d’année.

Si la pratique d’une activité physique quotidienne vous est impossible, contournez ce problème en modifiant votre routine. Prenez les escaliers plutôt que les escalators, rendez-vous au travail à vélo à la place du métro ou du bus, marchez davantage… La somme de tous ces petits changements aura un impact certain sur votre forme. Pensez-y (et toujours bien couvert) !

© Uni-médias – 2019

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des articles similaires :